Natexbio Challenge : le renouveau nait dans les territoires avec les Interbio

Fanny Lemaire, Présidente de l’Interbio
des Pays de la Loire

Fanny Lemaire, Présidente de l‘Interbio des Pays de la Loire, nous donne son point de vue sur toute l’importance qu’ont les 8 Interbio françaises à s’impliquer concrètement dans un événement, qui, pour sa 5è édition demeure un véritable révélateur de projets bio innovants.

Natexbio quelle est pour vous la logique d’intégration des Interbio à ce nouveau Natexbio Challenge ?

Fanny Lemaire : Il me paraît tellement évident que les Interbio en fassent partie ! Elles sont un véritable lieu d’échanges et d’actions, en lien étroit avec les instances nationales et financièrement soutenues par nos régions et le ministère de l’Agriculture. Chaque Interbio est au cœur de projets innovants, autant chez les producteurs, transformateurs, coopératives et distributeurs. Nous étions en Pays de la Loire les premiers en 2022, à nous impliquer dans le Natexbio Challenge au niveau de la pré-sélection des dossiers de candidature, et nous espérions bien que d’autres régions nous suivent puisque nous avons l’habitude de collaborer sur des projets communs ! Pour 2024, l’ensemble des Interbio fera partie du comité de pré-sélection et désignera ainsi les 10 nominés qui iront ensuite porter leur projet devant le jury ; jury qui sera composé d’un représentant des Interbio.

Natexbio : comment voyez-vous le prochain Natexbio Challenge du point de vue de votre région ?

Fanny Lemaire : Je vais parler de la région que je connais la mieux, Les Pays de la Loire ; nous avons une grande diversité de production avec un grand nombre d’acteurs, de quoi remplir tous les rayons d’un magasin bio ! Cette année, l’évolution du règlement va ouvrir le challenge à de nouvelles candidatures, à des entreprises établies depuis cinq ans, tout en étant porteuses d’un projet totalement nouveau, en